03 L’ interview

Règles de base pour l’ interview

1. Les interviews sont un moyen de se rapprocher de la vérité. Vous ne devriez jamais être totalement satisfait, tant que vous n’avez pas essayé de percer le mystère pour en savoir davantage.

2. Dans une interview il ne s’agit pas seulement de récolter de simples faits, mais également des opinions, des estimations et des évaluations. Surtout les « interviews scientifiques » manquent parfois de professionnalisme. Parfois ils sont rigides et surchargés d’informations. Vous aurez besoin d’interprétations d’interprétations et de justifications pour leur donner un sens.

3. Plus une interview est controversée, mieux ce sera. Ne cherchez pas de nombres ou chiffres, mais cherchez plutôt à discuter les points controversés. Vous pouvez en parler en avance à votre interlocuteur. Ceci ajoutera encore du piment à l’entretien.

4. Avant de discuter d’une polémique, il faut être bien informé. Ce n’est qu’en connaissant tous les détails, que vous serez en mesure d’évaluer les réponses et de répondre spontanément. Sans les informations relatives au contexte d’une polémique, vous ne pourrez pas poser les bonnes questions.

5. «L’opinion» n’a en soi pas tellement de valeur – puisque chacun en a une. Cependant certaines opinions valent la peine d’ être citées. Ainsi, un acteur central exprimant son avis de manière claire et et reflétant de façon précise et originale l’opinion de nombreuses personnes a le don d’attirer l’attention.

6. Trouvez le bon partenaire pour l’interview. La plupart de personnes sont en mesure de donner une interview, mais la première personne disponible n’est souvent pas la meilleureet le meilleur est rarement disponible du premier coup.

7. Le journaliste fixe le ton de l’interview: Celui qui pose des questions animées, interrompt aimablement et critique avec humour, obtient un entretien vif et simple. Les longues questions entrainent de longues réponses, alors que les questions courtes incitent à des réponses courtes. Bien questionner signifie souvent poser des questions courtes et claires.

8. Posez des questions qui vous intéressent vraiment. Posez des questions qui vous intéressent vraiment. Ce qui ne vous intéresse pas en tant qu’enquêteur n’intéressera pas le public non plus. Montrez clairement votre intérêt pour un sujet en utilisant votre voix, le contact visuel et la posture du corps. Soyez authentique, mais sans en faire trop.

9. Faire une bonne interview signifie demander des informations. La plus grande erreur lors d’un entretien est de ne pas demander de renseignements. Vous devez avoir le courage de demander des choses intimes ou de poser des questions embarrassantes à des personnes de pouvoir. Ne laissez jamais partir la personne interrogée avec une réponse imprécise sous prétexte d’être timide.

10. Mener un interview signifie viser un but précis. Interrompez votre interlocuteur s’il s’éloigne du sujet. Reprenez certains points critiques pour obtenir une réponse plus précise. Obstinez vous si la personne répond évasivement. La conduite de l’entretien est pratiquement un droit fondamental du journaliste. Ne vous laissez pas intimider : c’est celui qui pose les questions qui dirige.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s